diagnostic electricite

Aujourd’hui encore, ce sont près de 7 millions d’installations électriques qui sont considérées comme dangereuses et tous les ans 100 personnes qui en décèdent faute d’information.

le diagnostic électricité à Simiane Collongue

Obligatoire depuis janvier 2009, l’état de l’installation intérieure d’électricité ou Diagnostic Electrique informe tout acquéreur de la conformité ( Norme NFC 16600 ) de l’installation électrique d’un bien.

Cette obligation se limite cependant aux habitations dont l’installation a été réalisée il y a plus de 15 ans. Un hangar n’y sera par exemple pas soumis puisqu’il s’agit d’un bâtiment tertiaire.

A noter: depuis juillet 2017, tous les contrats de location sur Simiane Collongue , quelle que soit la date de permis de construire, devront présenter un diagnostic électricité conforme et effectué par un diagnostiqueur certifié.

Au final, c’est un peu moins d’une centaine de points qui sont contrôlés lors du diagnostic d’une installation électrique. Ils concernent principalement la sécurité de l’installation, on en retrouvera donc la majorité sur le tableau électrique (vérification section conducteurs, fonctionnement disjoncteurs,..) et la mise à la terre.

diagnostic-electrique-VAT
diagnostic-electrique-tableau


Validité d’un diagnostic électricité sur Simiane Collongue

Le diagnostic d’une installation électrique sur Simiane Collongue est valable 3 ans dans le cas d’une vente.

Lors d’une location, sa durée de validité sera doublée pour atteindre 6 ans

nos tarifs

La réalisation d’un diagnostic électrique sur Simiane Collongue nécessite l’intervention d’un technicien certifié et formé au risque électrique. Le coût des diagnostics immobiliers varie suivant la surface, la localisation et l’âge du bien.

Identifiez l’ensemble des diagnostics obligatoires à votre projet et recevez instantanément une estimation tarifaire sur votre adresse mail.

Absence de diagnostic électricité: quelles sont les conséquences ?

Dans le cadre d’une vente

En cas de défaut ou s’il mentionne de fausses informations dans l’annonce, le vendeur peut voir sa responsabilité être engagée. La DGCCRF pourra infliger une amende de 300 000€ et une peine de 2 ans de prison. L’acheteur, pour sa part, pourra saisir le tribunal de grande instance et demander l’annulation de la vente et des dommages-intérêts.

Dans le cadre d’une location

Le propriétaire est passible d’une amende de 1 500 €, et le locataire peut demander que le logement soit remis en conformité.